Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 27 juillet 2011

Actualité macroéconomique particulièrement chargée hier.

Commençons par l’Asie avec un nouveau relèvement des taux de la part de la banque centrale indienne. Pour la 11ème fois en moins d’un an et demi, la banque centrale a relevé ses taux afin de lutter contre l’inflation. Les économistes s’attendaient à une hausse de 25 points de base mais ce fut une hausse de 50 points de base qui fut annoncée. Le taux repo se trouve à 8% tandis que le taux reverse repo est à 7%.

Au Royaume-Uni, le PIB a progressé de seulement 0.2% au deuxième trimestre par rapport au précédent, sachant que les économistes tablaient sur une croissance comprise entre 0.1% et 0.2%. Cette stagnation est notamment le résultat du mariage princier fin avril et des conséquences du tremblement de terre au Japon. L’impact sur la livre sterling fut toutefois limité.

Du côté de la zone euro, Christine Lagarde a appelé les pays membres à mettre en oeuvre « rapidement » le plan décidé jeudi dernier contre la crise de la dette publique. Ce commentaire fait suite aux propos d’Angela Merkel, la chancelière allemande ayant affirmé que la nouvelle version du FESF devrait attendre la fin des vacances parlementaires.

Enfin, sur le marché obligataire, l’Italie et l’Espagne ont émis des bons. Le Trésor espagnol a émis pour 2.885 milliards d’euros de bons à 3 et 6 mois à des taux en hausse, compris entre 1.899% et 2.519%. L’Italie a de son côté émis pour 9 milliards d’euros d’obligations à court terme, avec des taux également en hausse. Il s’agit de 7.5 milliards d’euros de titres à six mois à 2.269% et de 1.5 milliard d’euros de titres à deux ans à 4.038%.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *