Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 31 janvier 2012

Outre le Sommet Européen qui a mis en évidence de nouvelles divisions (notamment entre la Pologne et le couple franco-allemand), l’actualité fut dominée par quelques annonces importantes.
 
En France, comme annoncé dans la revue écofin du 30 janvier, la croissance a été revue à la baisse pour 2012 à 0.5% par le gouvernement Fillon.
Autre indicateur macroéconomique majeur, la consommation des ménages américains est restée inchangées en décembre, après une hausse de 0.1% en novembre. Sur l’ensemble de l’année 2012, la progression fut de 4.7%, sa plus forte hausse depuis 2007, ce qui a ainsi renforcé le dollar face à l’euro sur le Forex.
 
Sur le marché obligataire, l’Italie a réussi à lever 2 milliards d’euros à 10 ans, avec des taux en nette détente, en dépit de l’abaissement par Fitch de la note souveraine du pays, vendredi dernier.
 
Pour autant, cette émission avec succès pour l’Italie n’a pas permis aux bourses européennes de finir dans le vert, du fait de nouvelles préoccupations concernant la Grèce. Le CAC 40 a lâché hier 1.60% tandis que l’indice FTSE 100 a perdu 1.09% et le Dax 1.4%.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *