Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 5 avril 2012

Sans surprise, la BCE a laissé ses taux directeurs inchangés, à 1% pour le taux de refinancement et à 0.25% pour le taux de facilité de dépôt.
 
La conférence de presse de Mario Draghi (ci-contre) a été plutôt consensuelle alors que des tensions sont apparues entre les membres du Conseil des gouverneurs. Le dirigeant de la BCE a notamment souligné que les risques baissiers sur les perspectives économiques prédominent, ce qui laisserait à penser que la BCE ne va pas sortir sur le court terme des mesures exceptionnelles de soutien. Il a aussi souligné que “les taux d’inflation devraient rester au-dessus de 2% en 2012“, ajoutant que “les risques haussiers l’emportent” sur le long terme. Il semble évident que la tâche de la BCE va être compliquée dans les mois à venir.
Par ailleurs, l’Espagne, qui met sous pression la monnaie des 17, a annoncé de nouvelles réformes imminentes par la voix de son ministre de l’Economie. L’un des objectifs du gouvernement est de consolider le secteur bancaire du pays avec de nouvelles fusions d’ici mai, sous l’égide de la Banque d’Espagne, et la vente la semaine prochaine de deux établissements bancaires sauvés par l’Etat: Banco de Valencia et CatalunyaCaixa.
 
Enfin, sur le front américain, on notera que l’enquête mensuelle ADP pour mars a conclu à une accélération du rythme des créations d’emplois dans le secteur privé avec 209000 créations contre un consensus à 200000.

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *