Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 6 janvier 2011

Un commentaire publié par le ministère des Affaires étrangères chinois a confirmé les récentes déclarations de Li Keqiang selon lesquelles la Chine continuera à acheter des obligations souveraines espagnoles afin de soutenir le pays dans la traversée du désert à laquelle il est confronté. Ces propos font écho aux propos rapportés par El Pais lundi dernier.

Ces propos interviennent alors que le Portugal, autre pays touché par la crise et qui pourrait être aidé à Pékin, a réalisé sa première levée de fonds sur le marché obligataire de l’année, pour un montant de 500 millions d’euros en bons du Trésor à six mois mais à un taux en nette hausse, à 3.686% contre 2.045% lors de la dernière émission obligataire.

En Asie, le baht thaïlandais a perdu du terrain hier face au dollar, quittant son plus haut niveau depuis près de trois semaines en raison de l’accroissement des spéculations sur le marché des changes concernant une éventuelle intervention de la banque centrale afin de protéger les entreprises exportatrices. Le baht a enregistré en 2010 la troisième meilleure performance asiatique face au dollar, derrnière le yen et le ringgit, gagnant près de 11%.

Enfin, selon un économiste chinois proche du gouvernement communiste, M. Ba, une hausse du yuan sur le marché des changes devrait être considérée par les autorités monétaires comme un moyen adéquat pour maîtriser l’inflation cette année. Selon l’économiste, l’inflation pourrait atteindre 5 à 6% au premier semestre de l’année, soit à des plus hauts. Récemment, Pékin a joué à la fois sur les réserves obligataires des banques et sur les taux directeurs afin de freiner les pressions inflationnistes dans le pays.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *