Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 6 mars 2012

Sans surprise après la deuxième opération de refinancement des banques, les dépôts sur un jour des banques de l’EuroZone auprès de la BCE ont atteint de nouveaux sommets jeudi et vendredi dernier. Vendredi et pour le week-end, ces dépôts ont atteint 820.8 milliards d’euros contre 776.9 milliards jeudi.
 
Concernant la crise de la dette, bien qu’elle ne soit pas au coeur de l’actualité depuis lundi, elle reste toujours présente. En témoignent les propos du porte-parole de la Commission Européenne qui a jugé “grave” le dérapage annoncé en fin de semaine dernière du chef de gouvernement espagnol concernant le déficit budgétaire du pays en 2012. Une évaluation complète de la situation des finances publiques espagnoles est prévue prochainement.
Sur le terrain obligataire, hier, la France a réussi à lever sans difficulté 9.479 milliards d’euros lors de son émission d’OAT à échéance 2017, 2019, 2022 et 2026. C’est la troisième adjudication de la France depuis le début de l’année.
 
Enfin, un mot sur la Chine qui a décidé d’investir environ 30 milliards de dollars en Europe via le fond souverain chinois CIC qui a été fondé en 2017. Fin 2012, les avoirs du fonds se montaient officiellement à 410 milliards de dollars. Pour la Chine, les difficultés actuelles de l’Europe créent des opportunités incroyables de rachat d’entreprises. “Lorsque l’économie va bien“, les pays développés “préfèrent lier les propositions d’investissement chinoises à des conditions politiques. Mais lorsqu’elle va mal, il y a moins de restrictions“, a confié Wang Jianxi, dirigeant du CIC.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *