Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du 9 décembre 2011

Hier, la banque centrale de Corée du Sud a maintenu ses taux pour le sixième mois consécutif dans un contexte difficile, marqué par la crainte d’une récession et la nécessaire lutte contre l’inflation qui atteint 4% dans le pays.
 
La banque centrale d’Islande a agit similairement en maintenant ses taux inchangés à 4.75%, tout comme la BoE qui a gardé ses taux à 0.5%.
Par ailleurs, la banque centrale d’Argentine a confirmé le probable ralentissement de la croissance économique l’année prochaine, à 6% contre 9% attendu cette année. L’Argentine affiche, en dépit de cette baisse prévue du PIB, une activité record au niveau mondial, notamment grâce à la bonne santé de son secteur agricole et à des mesures de soutien de la demande intérieure prises par le gouvernement.
 
En France, la BdF a confirmé prévoir une croissance nulle de l’économie au quatrième trimestre 2011, se basant notamment sur les résultats de son enquête mensuelle de conjoncture. Ainsi, l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie a baissé d’un point en novembre à 95 points et celui des services s’est maintenu à 95.
 
A noter que l’agence de notation financière Dagong a abaissé la note de la dette souveraine de la France de “AA-” à “A+”.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *