Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 11 juillet 2012

Sur le front macroéconomique, le Portugal annonce une récéssion moins dure cette que prévue mais n’écarte pas l’hypothèse d’une mise en place de nouvelles mesures d’austérité pour atteindre les objectifs établis. La banque centrale du Portugal et la Commission européenne prévoient une diminution de 3% du PIB contre les 3.4% précédents et s’attendent à une stagnation l’an prochain. Pour ce qui est du déficit, le plan d’aide de 78 milliards d’euros accordé doit contribuer à sa réduction de 4.5% du PIB à 3% en 2013.

En zone euro, la mise en place du Mécanisme européen de stabilité financière prendra finalement trois mois contre les quelques jours annoncés lors du dernier Sommet européen. La décision de la Cour constitutionnelle allemande en charge du dossier est difficile à prévoir. Elle a récemment émis l’opinion qu’une mutualisation de la dette européenne n’est pas conforme à la Loi fondamentale.

Outre-Atlantique, l’agence de notation Fitch a confirmé la note de crédit de la dette souveraine américaine, AAA. Cependant, elle continue à croire aux perspectives économiques négatives des Etats-Unis et explique sa décision par l’incertitude qui règne autour de la politique budgétaire à venir et l’évolution de la crise en Europe.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *