Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 2 juillet 2012

Le bilan du Sommet européen qui s’est déroulé jeudi et vendredi derniers a permis un regain d’optimisme sur les marchés financiers.

Le Sommet a mis fin temporairement à la discorde franco-allemande sur la mutualisation de dettes. Si les eurobonds n’ont pas fait consensus, les pays de la zone euro ont opté pour un mécanisme plus général. Les pays en difficulté sur les marchés européens pourront bénéficier de l’aide du Mécanisme Européen de Stabilité, effectif début juillet, qui pourra acheter les obligations lors de leur émission, après avoir émis des titres de dettes sur le marché. Le MES pourra emprunter à des taux inférieurs, ce qui devrait avoir des effets vertueux pour les pays en difficulté comme l’Italie et l’Espagne.

Le pacte de relance a été conclu et sera rapide, prévoyant de mobiliser 1% du PIB européen dans des investissements et grands travaux.

L’Union bancaire a quant à elle fait l’unanimité. Les banques de la zone euro seront supervisées par la Banque Centrale Européenne.

Comme prévu l’Etat espagnol pourra bénéficier d’un prêt pour recapitaliser ses banques. Ainsi, les dettes des banques n’altéreront plus celles de l’Etat.

Enfin, tous les Etats ne participeront pas à la taxe sur les transactions financières qui sera mise en place fin 2012. Officiellement, seuls neuf pays devraient en faire partie.

 
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *