Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 23 avril 2012

Vendredi dernier, la principale information macroéconomique était la légère progression du baromètre Ifo du climat des affaires en Allemagne qui a atteint 109.9 points en avril contre 109.8 points en mars. Il s’agit de la sixième hausse consécutive depuis novembre 2011. Dans la foulée de cette annonce, la paire euro/dollar a peu réagi, restant proche de 1.32 sur le marché des changes.
 
Sur le terrain de la dette souveraine, les projecteurs risquent de se tourner dans les prochaines semaines de nouveau vers la Grèce alors que le Premier ministre a qualifié de “décisive” pour la relance de l’économie nationale la recapitalisation des banques du pays. Avec l’effacement d’environ 105 milliards d’euros de dette souveraine en mars dernier, les banques commerciales du pays ont subi des pertes réelles de l’ordre de 70%, rendant encore plus urgent une recapitalisation.
Enfin, alors que les deux finalistes pour l’élection présidentielle française sont désormais connus, le candidat du PS, François Hollande a plaidé pour une baisse des taux de la BCE afin de soutenir la croissance. Interrogé sur les moyens pour soutenir la croissance dans la zone euro, il a affirmé que la BCE avait “deux moyens de le faire: le premier, c’est de baisser les taux d’intérêt“, “et moi, j’y suis favorable“, a-t-il dit. Il “y a une deuxième façon qui serait de prêter directement aux Etats plutôt que de passer” par les banques. La première solution est partagée de plus en plus par les économistes.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *