Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 23 novembre 2012

Les discussions se poursuivent à Chypre pour parvenir à un accord avec la troïka.

Sur le plan macroéconomique, les indices PMI pour l’euroland étaient plutôt inquiétants hier et ont corroboré l’hypothèse d’une contraction de 0.5% du PIB au quatrième trimestre. L’indice PMI services est ressorti en recul à 45.7 tandis que l’indice PMI manufacturier a effectué un faible rebond à 46.2. L’indice composite a atteint 45.8 contre 45.7 le mois dernier.

Par ailleurs, l’indice de confiance des consommateurs de la zone euro a reculé plus que prévu ce mois-ci selon les données de Bruxelles. La baisse fut à -29.6 contre un consensus à -25.7.

Enfin, sur le marché obligataire, l’Espagne a émis hier 3.88 milliards d’euros de dette à moyen et long terme, sur des échéances 2015, 2017 et 2012, avec des taux en baisse. C’est la première adjudication pour couvrir les besoins de financement du pays pour 2013. Sur l’année, l’Espagne devrait lever environ 207 milliards d’euros, soit largement au-dessus du montant pour 2012 qui était de 186 milliards. Les économistes considèrent que cette somme pourrait d’ailleurs être revue à la hausse car Madrid ne devrait pas être en mesure de respecter son objectif de déficit.

De son côté, l’Irlande fait enfin son retour prochain pour les obligations à 10 ans. L’agence de la dette a annoncé l’émission au cours de l’année 2013 de 10 milliards d’euros à 10 ans, avant l’expiration du programme d’aide international. Même si certains, comme Moody’s, sont sceptiques sur la santé du pays, l’Irlande est désormais considéré comme tiré d’affaire par les intervenants du marché.


 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *