Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des changes du 30 avril

Aux Etats-Unis, conformément aux attentes, la consommation et les revenus des ménages ont ralenti en mars. Les dépenses de consommation ont augmenté de 0.2% en rythme annualisé après un saut de 0.7% en février. Les revenus des ménages n’ont progressé de leur côté que de 0.2%/.

En Allemagne, l’inflation a continué son ralentissement en avril avec un taux à 1.2% sur un an contre 1.4% un mois plus tôt.

Par ailleurs, même scénario en Espagne avec une inflation en avril à 1.5% contre 2.6% en mars. Ce ralentissement s’explique principalement par la baisse des prix du carburant et de l’électricité.

Enfin, la France a emprunté hier 7.827 milliards d’euros à court terme, à des taux en baisse et même négatifs pour l’échéance à trois mois, ce qui est une première depuis janvier. Pour rappel, un taux négatif signifie que les investisseurs sont prêts à perdre de l’argent en prêtant à la France! Ce phénomène est essentiellement lié à la fuite vers la qualité qui s’opère sur le marché obligataire européen.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *