Press "Enter" to skip to content

Les nouvelles économiques du marché des devises du 16 juillet 2012

Sur le front macroéconomique, la croissance chinoise chute à 7.6% au deuxième trimestre ce qui en fait le taux le plus faible enregistré depuis le premier trimestre 2009. Les politiques de stabilisation fonctionnent mais le rebond économique est instable.

On notera aussi que le FMI devrait revoir à la baisse sa prévision de croissance mondiale, auparavant estimée à 3.5% pour 2012 et 4.1% en 2013.

Toujours au niveau de l’activité économique, le PIB russe a augmenté en une année de 4% au deuxième trimestre 2012 ce qui reste inférieur aux prévisions de croissance de 4.4%. Au premier trimestre il avait augmenté de 4.9%. Le ralentissement se fait aussi sentir dans les pays exportateurs de matières premières.

En euroland, algré la récente dégradation de la note qui lui est attribuée par Moody’s, l’Italie a réussi à placer 3.5 milliards d’euros à 3 ans à des taux en baisse à 4.65% contre 5.30% vendredi dernier. La demande de titre a dépassé 6 milliards d’euros.

Enfin, outre-Atlantique, les prix à la production enregistrent une augmentation de 0.1% contre une prévision à la baisse de 0.6%.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *