Press "Enter" to skip to content

Les Perspectives hebdomadaires du 18 au 22 avril 2011

Les articles à ne pas manquer – A lire ou à relire

Fiche technique sur les devises exotiques

UFX Bank offre 30% de bonus sur le 1er dépôt jusqu’à 5000 euros!

Le broker GCI Capital Group acheté par FXCM

Le premier événement majeur de la semaine qui commence a été la décision, sans surprise, de la Banque populaire de Chine, de relever, officiellement à partir du jeudi 21 avril, le ratio de réserves obligatoires des banques de 50 points de base, ce qui le porte à 20.5%, un niveau qui n’a jamais été atteint auparavant en Chine. En d’autres termes, ce seront près de 350 milliards de yuans supplémentaires qui seront bloqués dans les caisses des établissements bancaires chinois afin de juguler l’inflation et d’éviter un éclatement brutal de la bulle immobilière. C’est le septième relèvement depuis le mois d’octobre dernier et, selon certains économistes, considérant la bonne tenue de la croissance au premier trimestre, il semble probable que d’autres hausses surviennent à terme.

Il sera intéressant de considérer l’impact de ce relèvement sur les premiers échanges en Asie, notamment sur le dollar australien qui est très influencé par les décisions de politique monétaire chinoise.

A noter que les investisseurs qui s’intéressent à l’Aussie ne devront pas manquer de surveiller cette semaine la publication des minutes de la dernière réunion de la RBA et aussi, mardi, de l’indice manufacturier HSBC Flash pour la Chine qui était à 51.8 lors de la dernière estimation.

La semaine devrait être plutôt sous le signe de l’EUR/USD, au moins en ce qui concerne les indicateurs macroéconomiques. Plusieurs indicateurs américains du marché de l’immobilier donneront le pouls d’un pans entier de l’économie des Etats-Unis, surtout les permis de construire et les mises en chantier mardi, puis les ventes de logements existants mercredi. Pour la zone euro, les seuls indicateurs ayant une réelle importance seront l’indice Ifo et, plus secondairement le PMI composite. Il conviendra évidemment de ne pas négliger l’évolution du marché obligataire européen mais, comme nous l’avons constaté dernièrement, la corrélation avec le marché des devises est de plus en plus mineure.

Enfin, selon l’OPEP, la croissance du Japon, suite au tsunami, au tremblement de terre et à la crise nucléaire, devrait être atone cette année. Selon les projections présentées à Washington samedi dernier, la croissance devrait être abaissée à -0.1% contre 1.5% précédemment.

Aujourd’hui, l’évolution des marchés financiers devrait être plutôt calme, sachant que l’indice NAHB américain et l’indice de confiance des consommateurs de la zone euro ne devraient avoir qu’un impact très limité sur l’évolution de l’EUR/USD. La tendance haussière de l’euro devrait, par conséquent, prédominer dans les prochains jours.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *