Press "Enter" to skip to content

Les prévisions de Saxo Banque pour 2009

Londres et Copenhague, le 17 décembre 2008

Le cours du brut à $25, l’indice S&P 500 en baisse de 50% à 500 points, une croissance zéro du PIB de la Chine, L’EUR/USD chutant à 0.95, l’Italie quittant le MCE… Si les 10 prédictions chocs de Saxo Bank pour l’année à venir se réalisent, les conditions économiques vont se dégrader de manière spectaculaire en 2009. “Globalement, la bonne nouvelle, c’est que nous prévoyons que 2009 marquera un tournant: en effet, les choses ne pourront pas aller beaucoup plus mal”, explique le CFO David Karsbøl.

Les prévisions du spécialiste des transactions et des investissements en ligne sont rédigées dans le cadre d’un exercice de réflexion sur les perspectives 2009. Chaque année, elles tentent de prédire quels sont les dangers qui planeront sur les marchés mondiaux, et cette année présente une vision particulièrement sombre.

Les prédictions choc de Saxo Bank pour 2009:

1. L’Iran connaîtra de sévères troubles sociaux, le gouvernement n’étant plus en mesure de maintenir l’approvisionnement en produits de première nécessité en raison de la baisse du prix du baril.

2. Le brut verra son prix chuter à $25 suite au ralentissement de la demande provoqué par la plus grave contraction économique mondiale depuis la Grande dépression.

3. S&P touchera les 500 points en 2009 en raison de la baisse des bénéfices, de la diminution de la richesse immobilière et de la hausse du coût du capital pour les entreprises.

4. L’UE sera probablement amenée à serrer la vis face aux déficits budgétaires excessifs de plusieurs Etats membres. L’Italie pourrait mettre ses menaces à exécution et quitter totalement le MCE.

5. Le AUD/JPY tombera à 40. La baisse des marchés des matières premières affectera l’économie australienne.

6. L’EUR/USD chutera à 0.95 avant de remonter à 1.30, étant donné l’énorme pression qui pèse sur les bilans des banques européennes, en raison de leur exposition aux marchés chancelants d’Europe de l’Est et aux tensions économiques intra-européennes.

7. La Chine connaîtra une croissance zéro de son PIB. Les secteurs économiques chinois liés à l’exportation seront fortement touchés par l’activité économique en chute libre du commerce dans le monde et en particulier aux Etats-Unis.

8. Premiers entrés, premiers sortis. Plusieurs monnaies d’Europe de l’Est actuellement indexées ou semi-indexées à l’EUR subiront une pression grandissante suite à des retraits de capitaux en 2009.

9. L’indice Reuters/Jefferies CRB devrait reculer de 30% à 150 points. La bulle des matières premières est en train d’éclater, les excès spéculatifs étant tels qu’ils ont faussé les statistiques de l’offre et de la demande.

10. 2009 verra les premières devises asiatiques être indexées au CNY. Les économies asiatiques se tourneront de plus en plus vers la Chine pour trouver de nouveaux partenaires commerciaux et réduire leurs modèles jusqu’à présent principalement axés sur les Etats-Unis.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *