Press "Enter" to skip to content

Les propositions du candidat du PS pour une finance vertueuse

François Hollande a annoncé dimanche lors de son premier meeting vouloir déclarer la guerre au monde de la finance.
 
Il s’est présenté son veritable adversaire, rappelant son souhait de mettre fin aux privilèges des plus fortunés.
 
Son objectif serait :
 
– l’interdiction total des stocks options (complément de rémunérations sous forme de titres de société)
– l’encadrement des bonus des traders et des dirigeants.
– l’interdiction aux banques de travailler avec des filiales dans les paradis fiscaux.
– la séparation obligatoire des activités de trading et de dépôt des banques, comme aux Etats-Unis
Il a par ailleurs défendu la proposition d’une taxe sur les transactions financières au plan européen. Celle-ci équivaudrait à “l’impôt de bourse” qui a été supprimé en 2008 par l’actuel gouvernement.
 
Enfin, il a proposé de créer une agence européenne publique de notation financière afin de remplacer les trois agences actuelles privées, seules détentrices des évaluations des dettes souveraines. Un tel projet a récemment échoué, du fait de l’opposition de la Banque Centrale Européenne.

 

Par Hanna Marouani

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *