Press "Enter" to skip to content

Les rumeurs des salles de marché du 20 février 2012

Les médias américains ne font plus que parler de cela…Le géant Bank of America est en pleine décomposition. Depuis la crise de 2008, BoA, comme on l’appelle outre-Atlantique, n’a pas réussi à sortir la tête de l’eau. Depuis près d’un an, des rumeurs de recapitalisation massives circulent sur les places boursières, sur fond de restructuration du groupe et de turnover à la direction.
Parmi les chantiers du groupe, l’intégration de l’équipe de Merrill Lynch, et notamment de son unité courtage, au sein du géant américain. On croyait que l’opération s’était bien passée, en dépit de certaines irrégularités lors du rachat qui conduisent désormais le groupe bancaire à faire face à une class action. Apparemment, ce n’est pas le cas puisque plusieurs sites américains, dont Business Insider, affirment que de nombreux courtiers de Merrill Lynch envisagent de partir du groupe au cours de l’année…certains même pour rejoindre Well Fargo, qui n’est pourtant pas une référence dans le courtage, à en croire l’ancien dirigeant de Merrill Lynch, Lyle LaMothe.
 
Bonus médiocres, mauvais management et intégration en biais devraient pousser de nombreux courtiers à quitter BoA dans les mois à venir.
 
Si ces démissions en chaîne ne devraient pas provoquer de remous particuliers, elles devraient toutefois entretenir les rumeurs de difficulté du groupe…Et aussi, la rumeur d’une recapitalisation qui, comme nous l’expliquions au début de l’année, pourrait avoir encore plus d’impact que l’entrée en Bourse de Facebook.
 
De là à dire que Bank of America est au pied du mur, ce serait exagéré. Mais le groupe n’en est pas loin…

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *