Press "Enter" to skip to content

Les rumeurs des salles de marché du 15 février 2012

Apres S&P, Moody’s sera-t-elle la prochaine agence de notation à dégrader la note de la France ?
 
En effet, hier cette dernière a mis sous perspective négative le pays hexagonal, le Royaume-Uni ainsi que l’Autriche. 6 autres pays ont vu leur note baissée de un ou deux crans. C’est le cas de l’Italie, l’Espagne et le Portugal qui sont passés à Ba3. Mais ce n’est pas tout !
Moody’s pointe du doigt les ratios de finances publiques français qui sont selon elle ‘’les plus faibles des pays notes AAA’’ et souligne ses inquiétudes sur les reformes institutionnelles et fiscales de la zone euro et des faibles perspectives de croissance. On parle d’une chance sur trois pour que la France grade cette note !
 
Néanmoins, on se félicitera de voir que 6 pays conservent la note suprême (dont l’Allemagne) tout comme le FESF.
 
Paradoxalement les investisseurs ont répondu présent lors des émissions obligataires de pays pourtant en difficulté ! L’Italie et la Grèce !
 
De plus, les marchés actions ont ignoré l’action de l’agence américaine puisqu’ils avaient déjà depuis un moment pris la mesure de la situation!
 
C’est à se demander si ces organisations n’ont pas perdu un peu de leur suberbe…

 

Par Valentin Bonnet

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *