Press "Enter" to skip to content

Les trois annonces économiques essentielles du jour

En cette veille de Noël, l’actualité économique est encore assez dense. Tout au moins au niveau des Etats-Unis. Voici ce qu’il ne faudra pas rater cet après-midi si vous êtes sur le marché des changes.

Les commandes de biens durables constituent l’annonce essentielle du jour. Le consensus des économistes se situe à +1.8% avec une progression de +0.7% si on prend en considération les commandes de biens durables non militaires, à l’exclusion des avions. On note sur le mois une forte progression des commandes dans le domaine de l’aéronautique, une tendance qui est perceptible sur la moyenne durée. La bonne nouvelle est que les économistes s’attendent à une hausse globale plus ferme à partir de 2014 des commandes de biens durables non militaires, jugement qui est établi à partir des dernières enquêtes concernant la confiance des entreprises. En temps normal, cet indicateur macroéconomique serait susceptible de soutenir le dollar américain.

Un nouveau chiffre du secteur immobilier est également attendu pour novembre, en l’occurrence les ventes de nouveaux logements, avec un consensus à -0.9% pour un rythme annualisé qui serait à 440.000. Cette baisse serait la conséquence de la forte hausse du mois d’octobre. Simple ajustement qui ne remet pas en cause l’amélioration de la conjoncture immobilière américaine depuis le début de l’année.

Enfin, l’indicateur manufacturier de la FED de Richmond permettra aux cambistes d’affiner le panorama économique américain. L’indice régional est attendu en recul à 10 en décembre contre 13 en novembre. Ce recul est le reflet d’un mouvement plus global de ralentissement qui a été observé notamment dans la région de New York ou dans celle de Philadelphie. Etant donné l’impact habituel de cet indicateur, le marché des changes devrait peu réagir.

Nonobstant quelques signes de ralentissement, l’économie américaine affiche de meilleurs fondamentaux en décembre qu’il y a un an et la révision à la hausse en début de semaine par le FMI des prévisions de croissance américaine conforte le scénario d’une reprise solide. Contrairement à la zone euro. Lorsque les volumes auront repris leur niveau habituel à partir de la deuxième semaine de janvier, le dollar américain devrait largement conforter son avance sur le forex.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *