Press "Enter" to skip to content

Les valeurs refuge connaissent une embellie

Au menu de la journée d’aujourd’hui, la réunion du G8 en Italie, sous la houlette du chef de gouvernement italien Silvio Berlusconi. Les acteurs du marché des changes attendent cependant peu de cette réunion : la question du statut de monnaie de réserve du dollar pourrait en effet être abordée mais sans rentrer dans le détail.

De toute évidence, les investisseurs semblent depuis quelques séances un peu désorientés. En effet, profitant lors des dernières semaines du rebond des indices boursiers, les cambistes ont cherché à diversifier leur portefeuille en misant notamment sur l’euro. Cependant, depuis quelques jours, la tendance s’est un peu inversée, les cambistes misant désormais plus sur le dollar et le yen en raison des incertitudes liées à la reprise économique mondiale.

En fin de séance, hier, la monnaie unique européenne était repartie à la baisse alors que la bourse de New York s’enfonçait dans le rouge. Le reste de la journée, la monnaie unique avait en revanche profité de la publication de bons indicateurs pour prendre de l’avance sur le billet vert. Suite à la publication du chiffre des commandes industrielles en Allemagne, qui ont connu une hausse de 4,4%, l’euro a grimpé au-dessus de 1,40 dollar sur le marché des changes, niveau auquel la devise de la zone euro évolue depuis plusieurs semaines.

De son côté, la livre sterling continuait hier soir son recul face aux principales monnaies du marché des changes, sous l’effet d’une baisse plus forte que prévu de la production industrielle outre manche au mois de mai. En effet, celle-ci a baissé de 0,6% en mai, soit une baisse 11,9% sur un an.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *