Press "Enter" to skip to content

L’espoir d’un EUR/CHF à 1.25 s’éloigne de jour en jour

Annonce de politique monétaire de la BCE et dette grecque sont au menu de la séance de trading, même pour le franc suisse. Alors que les investisseurs sont prudents à l’approche de la BCE, on note un repli sur les valeurs refuge, comme le CHF, ce qui a avantagé la devise ce matin dans les premiers échanges.
 

Analyse fondamentale EUR/CHF du jour
 

Au cours des dernières séances, on a constaté que l’euro a repris du terrain face au CHF du fait de l’espoir d’un accord sur la dette grecque, seulement quelques jours après que la paire ait failli franchir le cours plancher établi par la BNS. Cependant les signes de récupération de l’euro sont encore fragiles, comme en témoigne l’évolution de la devise ce matin. Il faudra attendre les résultats des négociations en Grèce ainsi que le positionnement de la BCE en termes de politiques monétaires pour y voir plus clair.
 
En cas d’accord avec les créanciers de la Grèce et surtout de signes de bonne volonté envoyés par la BCE, il est fort probable que la tendance haussière de l’euro face au franc suisse se confirme, au moins pour quelques semaines. Pour autant, le potentiel naturel de hausse de l’EUR est faible et on voit assez difficilement comment, dans l’état actuel des choses, la paire pourrait retrouver le niveau de 1.25. C’est un niveau qui est nécessaire pour la Suisse afin que la cherté de la monnaie nationale ne devienne pas un risque structurel pour l’économie. N’oublions pas que certains politiques plaident déjà pour un cours plancher à 1.30, mais qui semble impossible à tenir pour la BCE.
 
Au gré de l’évolution de la situation dans la zone euro, notre rédaction s’attend toutefois que d’ici la fin du semestre, le cours plancher soit bougé à 1.25, comme nous l’avons établi dans les “Perspectives Economiques et Forex 2012“. Un cours à 1.30 semble pour l’instant inenvisageable.
 

Scénario EUR/CHF du jour
 

Cette paire devrait trouver un support à 1.2062 son plus bas de jeudi et une résistance à 1.2118 son plus haut de jeudi. Prenons le risque de parier que la BCE va savoir efficacement apaiser les tensions sur les marchés financiers, ce qui devrait permettre à l’euro de se diriger au-dessus de 1.21 dans les heures à venir, et éventuellement de franchir sa première résistance.

 

Par Ronald Martinez

 

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *