Press "Enter" to skip to content

L’euro capitalise sur le retour de confiance

Après avoir réussi l’exploit de gagner près de cinq cents en l’espace d’une séance la semaine dernière, juste après l’annonce de la baisse des taux de la Réserve Fédérale, la monnaie unique européenne devrait clôturer l’année sur une note plutôt positive.

En effet, l’euro continue aujourd’hui d’évoluer au dessus de 1,40 dollar, capitalisant sur un retour de la confiance sur le marché des changes. Le plan de sauvetage précipitamment ficelé par l’administration Bush pour venir en aide aux géants de Détroit a en effet rassuré les investisseurs du marché des changes qui n’osent penser à l’année prochaine. En effet, ce plan d’aide ne devrait pas suffire, sachant qu’un délai de trois mois est inclus dans le texte, et le problème du secteur automobile américain devrait de nouveau échoir à la nouvelle administration Obama dans quelques semaines ou mois.

Entre temps, l’esprit de Noël joue puisque les cambistes essaient de positiver. L’annonce de la poursuite de la coopération des principales banques centrales pour le premier trimestre 2009 a rassuré les investisseurs tandis que la confirmation de la poursuite de la baisse de l’inflation dans la zone euro n’a pas constitué une véritable surprise.

La force retrouvée de l’euro devrait en tout cas poser un sérieux problème pour la livre sterling puisque les cambistes ne se posent désormais plus la question de savoir s’il y aura ou non parité entre les devises mais plutôt quand cette parité devrait intervenir.

Enfin, la banque centrale russe a élargi pour la neuvième fois depuis le 11 novembre la marge fluctuation du rouble, ce qui constitue de fait une dévaluation laissant présager des temps difficiles pour la population russe.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *