Press "Enter" to skip to content

L’euro de nouveau à l’attaque du dollar

En ce mardi, l’euro s’est remis à glisser dangereusement vers le seuil de 1,60 dollar sur le marché des changes. Ce matin, la monnaie unique européenne affichait un record de 1,5979 dollar.

Ce nouveau sursaut de l’euro s’explique essentiellement par les récents propos de différents responsables de la Banque Centrale Européenne qui, à l’unanimité, agitent de nouveau le spectre d’un mouvement des taux d’intérêt de l’institution afin de parer à la hausse de l’inflation. Que ce soit Jean-Claude Trichet, Christian Noyer, patron de la Banque de France, ou encore Klaus Liebscher, patron de la Banque centrale autrichienne, tous s’accordent pour envisager, en cas de nécessité, une hausse des taux.

Dans de telles conditions, la problématique du différentiel de taux entre la Fed et la BCE reste entière.

La faiblesse du dollar sur le Forex prend également une tournure inattendue et inquiétante pour la monnaie américaine puisque le vice-directeur de la banque centrale de Chine, Xiu Jian, a déclaré hier que son pays, plus important investisseur en bons du Trésor américains et en obligations, envisage de transférer une grande partie de sa réserve de dollars américains en monnaie plus stable, telle que l’euro ou le dollar canadien.

A ce sujet, le dollar canadien devrait bénéficier, comme nous l’avions estimé la semaine dernière, d’une baisse des taux d’un demi point en raison des chiffres très encourageants de l’inflation au Canada qui laissent les mains libres à la banque centrale pour s’attaquer plus vigoureusement à la croissance économique.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *