Press "Enter" to skip to content

L’euro remonte dans un marché attentiste

En ce mardi midi, la monnaie unique européenne s’affiche en hausse sur le marché des changes face au dollar. Toutefois, les acteurs du marché des changes restent particulièrement prudents, dans l’attente d’une avalanche de statistiques dans les jours à venir.

En dépit de la publication de chiffres montrant un recul des prix dans la zone euro au mois de juin, l’euro s’est repris par rapport à hier face à la devise américaine. Pour la première fois depuis que les statistiques ont été créées dans la zone euro, l’inflation a été négative au mois de juin sur un an. Par ailleurs, la croissance des crédits au secteur privé a de nouveau considérablement ralenti au mois de mai, affichant une hausse de 1,8% sur un an contre 2,3% en avril.

Dans un tel contexte, la Banque Centrale Européenne devrait garder son taux directeur inchangé, en dépit des appels de l’OCDE à le faire baisser jusqu’à zéro.

De son côté, la Banque d’Angleterre devrait également laisser ses taux inchangés, à 0,5% pendant toute l’année 2009 et peut être même pendant une partie de l’année 2010. Les chiffres nettement pire du recul du PIB britannique au premier trimestre devraient en effet inciter la banque centrale à agir avec vivacité et certainement à revoir le montant qu’elle envisage de consacrer à l’assouplissement quantitatif et à utiliser dès que possible les 25 milliards restants.

Dans l’ensemble, le marché des changes reste très prudent, attendant la salve d’indicateurs macroéconomiques avant de prendre position. Dès aujourd’hui, les cambistes devraient jeter un oeil attentif aux indices PMI d’activité industrielle à Chicago et de confiance du consommateur américain. Enfin, jeudi, il faudra aussi regarder de près les chiffres de l’emploi américains qui pourraient donner une direction pour quelques séances au dollar avant le week-end prolongé de la fête nationale.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *