Press "Enter" to skip to content

L’euro surfe sur la hausse de l’indice ZEW

Bien que des craintes pesant sur le secteur bancaire européen et la possible retombée d’une dévaluation de la monnaie lettone ait pesé aujourd’hui sur le cours de la monnaie unique européenne, l’euro a confirmé son avance sur le dollar lors des échanges européens.

La monnaie unique fut portée par la publication de l’indice ZEW et les chiffres de l’immobilier américain. Concernant le premier indicateur économique, l’indice a grimpé de 13,7 points en juin, à 44,8 points, soit une hausse plus importante que prévu par les analystes, reflétant un regain de confiance des acteurs sur les marchés financiers allemands. A cet indice, il fallait aussi ajouter aujourd’hui les chiffres de l’immobilier américain qui se sont affichés en hausse. En effet, les mises en chantiers de logements et les permis de construire délivrés outre atlantique se sont repris le mois dernier après être tombé à un plus bas en avril. Ce regain sur le secteur de l’immobilier a rassuré les investisseurs qui guettent les moindres signes de reprise.

Le climat sur le marché des changes fut également propice à une poursuite de la hausse de la livre sterling face au dollar et à l’euro.

Enfin, comme nous l’annonçions hier, les BRIC se sont réunis aujourd’hui en Russie, appelant à diversifier davantage le système monétaire international. Une telle déclaration reflète notamment les positions chinoise et russe qui militent en faveur d’une nouvelle monnaie de réserve internationale, le Kremlin avançant l’idée du rouble notamment. Pour autant, de telles déclarations devraient vraisemblablement rester lettre morte pour l’instant, tant les BRIC sont dépendants du dollar au niveau de leurs avoirs et réserves.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *