L’euro/dollar salue l’absence de “bank run” à Chypre

Après un début de semaine en très fort repli, l'euro évoluant proche d'un plus bas de quatre mois face à sa contrepartie américaine, les cambistes ont assisté à un sursaut ce matin qui repose sur de bons chiffres allemands et sur l'absence de "bank run" à la réouverture des banques à Chypre après deux semaines de fermeture.

L'euro, qui a ouvert ce matin à 1.2752, est parvenu à reprendre près de 0.22% à la mi-journée, évoluant désormais au-dessus de 1.2800. La hausse plus forte que prévu en Allemagne des ventes au détail en février (+0.4% contre un consensus à -0.6%) et le faible taux de chômage qui reste à 6.9% de la population active ont déjà envoyé dès ce matin des signaux positifs aux investisseurs.

Cependant, ce sont surtout les images des nombreux journalistes attendant patiemment la réouverture des banques commerciales à Chypre qui a joué en faveur de l'euro. Les grandes chaînes d'informations s'attendaient à un véritable "bank run", c'est-à-dire une ruée sur les guichets. Il n'en fut rien. A midi, on comptait à peine une dizaine de clients devant les agences bancaires du pays. Les journalistes étaient au final plus nombreux que les clients comme le montre cette photo (ci-dessus) prise par un journaliste du Wall Street Journal.

bank run_chypre

Après un début de semaine en très fort repli, l’euro évoluant proche d’un plus bas de quatre mois face à sa contrepartie américaine, les cambistes ont assisté à un sursaut ce matin qui repose sur de bons chiffres allemands et sur l’absence de “bank run” à la réouverture des banques à Chypre après deux semaines de fermeture.

L’euro, qui a ouvert ce matin à 1.2752, est parvenu à reprendre près de 0.22% à la mi-journée, évoluant désormais au-dessus de 1.2800. La hausse plus forte que prévu en Allemagne des ventes au détail en février (+0.4% contre un consensus à -0.6%) et le faible taux de chômage qui reste à 6.9% de la population active ont déjà envoyé dès ce matin des signaux positifs aux investisseurs.

Cependant, ce sont surtout les images des nombreux journalistes attendant patiemment la réouverture des banques commerciales à Chypre qui a joué en faveur de l’euro. Les grandes chaînes d’informations s’attendaient à un véritable “bank run”, c’est-à-dire une ruée sur les guichets. Il n’en fut rien. A midi, on comptait à peine une dizaine de clients devant les agences bancaires du pays. Les journalistes étaient au final plus nombreux que les clients comme le montre cette photo (ci-dessus) prise par un journaliste du Wall Street Journal.

Les Chypriotes semblent plutôt bien accepter l’imposition par la banque centrale d’un contrôle strict sur les capitaux avec la limitation des retraits à 300 euros par jour et des restrictions importantes sur les transferts en direction de l’étranger. Les banques vont être ouverte seulement pendant six heures aujourd’hui, jusqu’à 18h00, heure locale.

Le rebond de l’euro demeure cependant fragile. La tendance de fond sur cette monnaie demeure à la baisse avec une chute de 0.6% au cours des trois derniers mois selon les indices de corrélation pondérée de Bloomberg contre une hausse dans le même temps de 3% du dollar américain.

Les statistiques américaines de l’après-midi, notamment le PIB au T4 et les revendications chômage, seront à surveiller de près car elles risquent une nouvelle fois de souligner le différentiel économique entre les deux bords de l’Atlantique, ce qui pourrait jouer en faveur du dollar américain.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie