Press "Enter" to skip to content

L’euro/franc suisse toujours atone en ce jour férié

Notre équipe profite de ce jour férié en France pour faire le point sur la paire euro/franc suisse qui n’intéresse plus beaucoup les cambistes. Et pour cause! Depuis la mise en place du cours plancher par la Banque Nationale Suisse, la paire forex s’est progressivement engouffrée dans un range de trading étroit entre 1.20 et 1.21 dont elle peine à sortir.

Les traders forex se rappelleront certainement de la tentative des spéculateurs de casser le cours plancher début avril, sans réel succès. La banque centrale suisse tient bon mais la pression politique sur l’institution est très forte.

Le FMI a déjà à plusieurs reprises appelé à laisser le cours du franc suisse évoluer librement, en fonction de l’offre et de la demande, face à l’euro sur le marché des changes. A l’intérieur, au sein de la Confédération, nombreux sont les politiques qui appellent en revanche à un sursaut avec un cours plancher au moins à 1.30.

Indépendante, la Banque Nationale Suisse devrait résister à ces pressions. Consciente également des retombées potentiellement catastrophique de la crise souveraine européenne, elle devrait aussi s’abstenir, pour le moment, d’envisager un relèvement du cours plancher, même intermédiaire à 1.25, qui serait pourtant salutaire pour l’économie suisse.

En d’autres termes, rien de nouveau dans les Alpes. La situation demeure inchangée et tant que les autorités monétaires suisses adopteront une ligne si intransigeante sur le franc suisse, la devise ne représente aucun intérêt à trader. A moins de se reporter sur l’USDCHF et à affronter d’autres forces de marché tout aussi puissantes. En l’occurrence, la FED.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *