Press "Enter" to skip to content

L’euro/yen pénalisé par la balance commerciale américaine et l’IPC chinois

Les investisseurs ont commencé à sortir du range 104.37 – 102.77 sur l’euro/yen en reprenant leurs gains réalisés depuis dimanche dernier.

En effet, hier on commençait à noter un léger rebond technique de l’euro face au yen, depuis le début de la séance asiatique. Plus globalement, les investisseurs ont pris leurs bénéfices bien que l’euro ait encore été un peu pénalisé par des statistiques déprimantes, venant notamment des Etats-Unis et de Chine.

Il s’agissait notamment de l’annonce de la balance commerciale américaine hier qui a conduit le cross euro/yen à 102.746 alors qu’il était remonté auparavant à 103.715. Les prises de bénéfices ont aussi joué puisque les traders forex ont été alertés par le franchissement du support psychologique à 103. Le retracement s’est poursuit le reste de la journée hier pour atteindre le support à 103.715. Ce retracement aurait pu se poursuivre si Ben Bernanke n’avait pas un peu rassuré les marchés américains. En effet, ce dernier n’a pas tari d’éloges concernant le système financier de son pays qui se serait “considérablement” amélioré ces dernières années. Le point marquant de son allocution était que la Fed entrevoyait la possibilité pour les banques américaines d’améliorer la disponibilité du crédit pour les ménages compte tenu du renforcement de leur capital.

Toujours est-il que les investisseurs accordent énormément de crédit au président de la FED ce qui a eu une influence certaine sur l’évolution du forex.

Autre statistique qui a pesé sur l’euro/yen, mais tôt ce matin, il s’agissait de l’IPC chinois qui a connu une augmentation de 3.4% contre une prévision de 3.3%. Cette annoncé a provoqué un nouveau repli massif des traders forex sur les valeurs refuge, ce qui a poussé à shorter l’euro/yen avec un objectif de cours à 102.965 et un stop loss à 103.248. Les traders les plus prudents sont invités à ne rien faire et à sortir du marché en attendant d’y revenir lundi. Les autres peuvent tenter de shorter la paire, tout en sachant que la volatilité va s’accroître avec l’approche du week-end.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *