Press "Enter" to skip to content

L’EURUSD dans l’attente des résultats du sommet franco-allemand

L’EURUSD s’affiche en très faible repli aujourd’hui dans les premiers échanges, du fait de l’imminence du sommet entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel.

Données en cours de séance:

A 10h, heure de Paris, l’EURUSD évoluait à 1.4395, en très faible repli de 0.3% par rapport à hier. Ce mouvement s’explique par les forts gains enregistrés à l’occasion du 15 août, avec une hausse de 1.40% ce qui a permis à la paire d’atteindre un plus haut de séance hier de 1.4478 USD.

Analyse fondamentale EURUSD

C’est un vaste mouvement de repli sur les valeurs jugées à risque qui s’est opéré depuis lundi, permettant à l’EURUSD de reprendre la main et à la devise des 17 de se hisser au-dessus de 110 yens.

Le marché des changes est en période de transition alors que les mauvais indicateurs macroéconomiques s’accroissent entre les deux bords de l’Atlantique. Hier, l’indice Empire State a pleinement confirmé le ralentissement de l’activité aux Etats-Unis, faisant craindre un retour en récession, tandis que les chiffres du PIB allemand ce matin ont conduit à une forte baisse des indices boursiers européens. En France, le scénario est similaire puisque dans l’entourage du président de la République, nombreux sont ceux qui estiment que l’objectif de croissance de 2% cette année devrait être revu à la baisse.

Une certaine fébrilité s’empare des marchés financiers du fait du sommet franco-allemand aujourd’hui qui a pour but de mettre en place une réponse coordonée à la situation de la zone euro. Hier, des sources provenant de l’Elysée ont confirmé une information venant de Berlin selon laquelle les discussions officielles ne devraient pas porter sur la création d’eurobonds, pourtant réclamés par les investisseurs.

Interrogé au sujet des eurobonds sur la BBC, le prix Nobel Joseph Stiglitz a estimé qu’il sera très difficile pour l’euro de survivre sans la mise en place de ces obligations communes aux pays de la zone euro. Il a également ajouté que “si l’Europe décide que le seul moyen de continuer passe par un fonds de stabilisation ou de solidarité sous la forme d’eurobonds, dont l’Allemagne ne veut pas, alors ce sera à l’Allemagne de partir“.

Les données macroéconomiques de la séance

La séance sera placée sous le signe des indicateurs américains avec, à 14h30, deux indicateurs majeurs du secteur de l’immobilier, les permis de construire et les mises en chantier qui sont tous deux attendus en baisse. A 15h15, il faudra enfin faire attention à la production industrielle qui est attendue à 0.5 contre 0.2 précédemment.

Scénarios envisagés: Pour l’instant, la monnaie unique profite d’un retour vers les fondamentaux et d’un désaveu des valeurs refuge. Deux scénarios se profilent pour les prochains jours. Soit l’EURUSD parvient à se maintenir au-dessus de 1.4300, ce qui pourrait lui permettre de tester ses niveaux de fin juillet autour de 1.4536, soit le cross descend en-dessous de 1.4101 ce qui pourrait alors le conduire vers de nouveaux plus bas.

Pour la séance, nous recommandons de prendre en considération le support 1.4280 et la résistance 1.4450 afin de trader.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *