Press "Enter" to skip to content

L’EURUSD en phase de consolidation avant la FED

Après le rebond technique entamé hier par l’euro/dollar, on observe ce matin un fort mouvement de consolidation depuis l’ouverture des marchés asiatiques, autour de la zone 1.3190-1.3200. Cela dit, Les tensions restent vivent autour de l’EuroZone compte tenu des différents évènements observés depuis le début de la semaine, à savoir la progression des taux pour les pays périphériques, la menace de dégradation des Pays-Bas et aussi l’incertitude liée au résultat de l’élection présidentielle française qui pourrait ouvrir la voie à une renégociation des traités, possibilité refusée hier par Berlin.

Par ailleurs, selon les dernières informations, la situation en Grèce s’empire, remettant profondément en doute les mérites du “tout austérité” puisque selon la banque centrale, le PIB devrait reculer plus que prévu en 2012, d’au moins 5%.

Ces évènements européens pèsent évidemment sur le rebond économique américain. On l’a vu hier avec le recul plus fort que prévu de l’indice de confiance des consommateurs qui est tombé à 69.2 en avril.

Aujourd’hui, le fait marquant pour le marché des changes sera la réunion du FOMC de la FED. Un communiqué doit être publié à 18h30, heure française, faisant état des décisions prises par la banque centrale américaine. Dans la foulée, Ben Bernanke accordera une conférence de presse. Cette réunion devrait confirmer le cap de politique monétaire actuellement suivi par la FED: taux directeur quasi nul et intervention sur les marchés pour tenter de faire baisser un peu plus les taux d’intérêts à long terme. La FED doit également communiquer les nouvelles prévisions des membres du FOMC en matière de croissance économique, de chômage et d’inflation.

Après deux mois de créations d’emploi robustes, les embauches ont nettement ralenti aux Etats-Unis en mars, selon les chiffres officiels, et les derniers indicateurs économiques, témoignant de la poursuite d’une croissance lente, sont apparus plutôt décevants, tandis que l’inflation, toujours élevée, continue de ralentir.

Les traders essaieront évidemment de deviner le prochain mouvement de la FED, nombreux étant les investisseurs qui plaident pour un troisième cycle d’assouplissement quantitatif cet été.

Du point de vue de l’analyse technique, il est plutôt recommandé d’attendre le discours de Ben Bernanke pour se positionner sur l’euro/dollar. Même si la tendance baissière est fortement envisageable compte tenu des fondamentaux économiques, la prudence est de rigueur étant donné que la paire est entrée en phase de consolidation.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *