Press "Enter" to skip to content

L’inflation britannique de nouveau dans la cible de la Banque d’Angleterre

Le Royaume-Uni finit plutôt bien l’année avec une inflation annuelle qui a ralenti à 2.1% en novembre, soit le plus bas niveau depuis quatre ans. Cette baisse a été alimentée par la diminution des prix alimentaires et à l’énergie comme l’a mis en évidence l’ONS.

Le processus de ralentissement de la hausse des prix semble bien enclenché comme l’avait estimé en son temps le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE) Mervyn King. En octobre dernier, l’inflation était encore à 2.2% en tendance annuelle.

Ainsi, la hausse générale des prix se rapproche de l’objectif de la banque centrale qui est de 2% par an. Depuis 2009, l’inflation n’avait cessé d’augmenter dans le pays, sous l’effet des mesures d’assouplissement quantitatif prises par les autorités. Elle avait même atteint au cours des deux dernières années un plus haut à 5%.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *