Press "Enter" to skip to content

L’union monétaire avance dans le Golfe

Alors qu’à quelques kilomètres plus au Nord les combats se poursuivent entre l’armée israélienne et le groupe terroriste Hamas, les monarchies pétrolières du Golfe ont décidé d’avancer un nouveau pion dans l’optique de l’adoption d’une monnaie unique. En effet, au terme d’un sommet à Mascate, les pays membres ont affirmé dans un communiqué être enfin parvenus à quelques avancées en adoptant l’union monétaire et le statut du Conseil monétaire. Ce premier pas semble décisif alors que l’objectif de l’introduction d’une monnaie unique dans le Golfe persique a été fixé à 2010.

Cet accord n’intervient pas à n’importe quel moment puisque, coïncidence aidant, l’euro fête demain ses dix ans. Alors que de nombreux défis devraient se poser dans les mois qui viennent, l’euro constitue néanmoins un succès flagrant de la construction européenne, résultant de la méthode Monnet, et se pose en modèle pour de nombreux ensembles régionaux. A l’approche de son anniversaire, l’euro s’affiche stagnant face au dollar tandis que la livre sterling poursuit toujours sa lente descente en direction de la parité avec la monnaie unique européenne.

Dans un marché où les échanges sont très faibles, l’euro a continué son raffermissement face au dollar. La devise américaine est restée sous pression après la publication de deux indicateurs confirmant, s’il le fallait encore, l’entrée en récession de la première économie mondiale. Du côté de l’euro à proprement parler, Jean Claude Trichet a démenti dans un quotidien allemand les propos du vice président de la BCE qui a laissé entendre la possibilité de nouvelles baisses de taux. Pour l’instant, Jean Claude Trichet exclue une telle éventualité, analysant encore l’impact des récentes baisses décidées en automne.

Enfin, la livre sterling évoluait en début d’échanges européens ce matin près de son plus bas historique, à 1,02 euro. La parité est attendue d’après la plupart des cambistes dans les jours qui viennent.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *