Press "Enter" to skip to content

L’USDBRL autour du niveau de 2.00 sur le marché des changes

Session plutôt très volatile hier pour le real brésilien qui a évolué autour du niveau de 2.00 BRL pour un dollar américain. L’affaiblissement du real brésilien est assez sensible depuis plusieurs semaines, principalement du fait de l’accroissement régulier de l’aversion au risque, en raison des évènements en Europe (dette de la Grèce, crise bancaire, deuxième plan d’aide à l’Irlande etc…).

Pour autant, même si l’affaiblissement du real n’est pas entièrement positif pour l’économie brésilienne, du fait de craintes concernant un regain de l’inflation, cette baisse devrait offrir de nouvelles perspectives en matière de croissance économique et d’exportations.

D’ailleurs, on notera que la banque centrale brésilienne a préféré, cette semaine, s’abstenir d’intervenir directement sur le marché des changes, contrairement à la semaine passée, jugeant que la baisse du BRL est un phénomène généralisée, touchant aussi toutes les autres monnaies d’Amérique Latine. Le regain de force du dollar américain profite en effet simplement d’un regain d’aversion au risque.

On notera aussi que, comme prévu, la banque centrale a annoncé hier en fin de journée l’abaissement d’un demi-point du taux directeur Selic, à 8.5%, son plancher historique. Cette nouvelle ne devrait pas avoir d’impact majeur dans l’immédiat sur le real brésilien étant donné que la monnaie évolue désormais plutôt en fonction de l’aversion/appétit au risque. Les stratégies de carry trade sur l’USDBRL se sont considérablement réduites ces derniers temps.

L’annonce de la banque centrale ne constitue en rien une surprise puisque les marchés étaient au courant depuis plusieurs mois. Cette décision devrait toutefois être profitable à l’économie brésilienne alors que le gouvernement a revu sa prévision de croissance pour 2012 en baisse à 4% contre 4.5%. Ce niveau est toutefois plus optimiste que celui de la communauté financière qui table sur une progression du PIB sur une base annuelle de seulement 3%.

 
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *