Press "Enter" to skip to content

Mouvement haussier de l’EURUSD dans un marché timide

L’EURUSD s’oriente à la hausse depuis l’ouverture des marchés européens dans l’attente de plusieurs indicateurs européens et américains qui risquent de confirmer le ralentissement de l’activité économique mondiale.

Scénario EURUSD du jour:

Après une séance plutôt calme hier, en l’absence d’indicateurs macroéconomiques notables, l’EURUSD a affiché des gains confortables ce matin, passant de 1.4357 à l’ouverture à à 1.4470 vers 11h30, heure de Paris.

En dépit de l’attente d’indicateurs plutôt mauvais, la monnaie unique européenne devrait continuer son trend haussier sur la journée pour s’orienter vers 1.4479 aujourd’hui. Par conséquent, la marge de manoeuvre de l’EURUSD est assez limitée.

Les principaux supports à prendre en compte aujourd’hui sont à 1.4328 et à 1.4286. Une cassure pour l’instant du niveau 1.4176 semble peu probable pour aujourd’hui.

Au niveau macroéconomique, les marchés guetteront surtout le ZEW allemand qui va confirmer les doutes des investisseurs et ensuite, cet après midi, deux indicateurs américains mineurs, à savoir les ventes de maisons neuves et l’indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h, qui fera écho à l’indice d’activité nationale publiée hier de la Fed de Chicago. Selon le consensus, l’indice de la Fed de Richmond est attendu en baisse à -8.

Point sur les fondamentaux EURUSD

La séance d’hier fut particulièrement maussade au niveau économique. C’est donc aujourd’hui que l’activité semble reprendre avec plusieurs nouvelles notables. Ce matin, Markit a publié un indice PMI du secteur des services dans la zone euro à 51.5 en données flash après 51.6 en juillet. Les analystes s’attendaient à un ralentissement plus marqué avec un indice sortant à 50.9. Ainsi, l’indice des services semble marqué une pause mais confirme toutefois la détérioration de l’activité économique dans la zone euro.

La sitution des PIIGS de la zone euro éveille également toujours les inquiétudes. Ainsi, afin de rassurer les marchés, le gouvernement Zapatero a proposé aujourd’hui une réforme de la Constitution afin d’y inscrire une « règle pour garantir la stabilité budgétaire », comme suggéré la semaine dernière par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy à l’issue du sommet franco-allemand.

Enfin, la Bundesbank a accentué hier la pression sur la chancelière Merkel qui espère faire passer rapidement les décisions prises lors du sommet du 21 juillet dernier par le Bundestag. Dans un communiqué, la banque centrale allemand, qui reprend les positions de l’ancien gouverneur Axel Weber, a affirmé que le plan de secours de la zone euro pourrait fragiliser les fondations de l’union monétaire et encourager la tendance des Etats membres à accentuer les déficits. Cette position très ferme pourrait fournir des raisons supplémentaires à certains membres de la CDU de voter contre les modifications apportées au FESF.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *