Press "Enter" to skip to content

Négocier la livre sterling sur le marché des changes

Après le dollar américain, l’euro et le yen japonais, la livre sterling est la quatrième devise la plus négociée sur le marché des changes. On la retrouve dans environ 12% des échanges. Quels sont les facteurs qui font évoluer le cours de la devise britannique ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

Une livre sensible au niveau d’aversion au risque
La livre britannique marche avec l’économie mondiale. Quand cette dernière va bien ou montre des signes de reprise, la livre s’apprécie sur le forex. En revanche lorsque les temps sont plus difficiles, la devise britannique a tendance à se déprécier. Vous l’aurez deviné, la livre n’est donc pas une devise refuge. De ce fait, elle est plébiscitée en période de fort appétit pour le risque.

Une livre très influencée par l’économie de la Grande-Bretagne
Parmi les pays développés, le Royaume-Uni a la croissance économique la plus volatile. En effet, depuis 2008 son PIB s’est effondré de 4,9% puis il a enregistré une reprise lente et laborieuse avant de fortement accélérer par la suite. Sur le marché des changes, la livre suit ces évolutions, lorsque la croissance est présente elle s’apprécie lorsque le pays traverse des périodes de récession elle se déprécie.


Vous l’aurez compris, la livre sterling est dépendante de la perception du niveau de risque sur les marchés. Si l’aversion au risque est forte, la devise se déprécie, si l’aversion au risque est faible, la livre s’apprécie. Elle est également sensible aux cycles économiques du pays. Pour négocier des paires incluant la livre, intéressez vous donc aux fondamentaux économiques.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *