Press "Enter" to skip to content

Négocier le rapport sur l’emploi canadien du mois de février

Vous cherchez un événement susceptible de créer des remous sur le marché des changes en général et sur le dollar CAD en particulier ? Et bien sachez que le Canada publiera demain son rapport mensuel sur l’emploi. Pour vous aider à optimiser votre prise de pips, voici notre habituel guide de trading.

Retour sur la publication du mois de janvier
Le mois dernier, le Canada a généré 48 300 nouveaux emplois, soit un résultat bien plus important que les attentes des économistes qui prévoyaient une baisse de 10 000. En plus de cela, le rapport de février montre des performances plus élevées qu’au mois de janvier (+ 46 100 après révision) ce qui indique que la croissance des emplois à repris le rythme.
En regardant les détails du rapport, on constate que les emplois à temps plein ont progressé de 15 800 et les emplois à temps partiel de 32 400. S’il y a un léger déséquilibre, le rapport révèle une progression de l’emploi à temps plein pour le deuxième mois consécutif.
Le taux de chômage est, quant à lui, passé de 6,9% à 6,8% et le nombre de chômeurs de 1 341,6 K à 1 324,4. Le taux de participation a augmenté de 65,8% à 65,9% ce qui signifie que l’économie canadienne a réussi à absorber l’afflux de nouveaux travailleurs.
Dans l’ensemble, le rapport sur l’emploi du mois de janvier a été excellent. Les résultats meilleurs que prévu ont permis au dollar CAD de progresser par rapport à ses principaux homologues du marché des changes.


A quoi s’attend-on pour le mois de février ?

Pour le mois de février, les opinions divergent. Les économistes de la banque de Toronto-Dominion (TD) s’attendent à voir une perte nette de 35 000 emplois pendant que les économistes de la banque nationale du Canada envisagent un gain net de 5 000. Vous l’aurez compris, il n’y a pas de véritable consensus pour ce mois. Le taux de chômage et le taux d’activité devraient restés identiques à ceux de janvier, soit respectivement 6,8% et 65,9%.
En regardant les indicateurs déjà disponibles, on constate les éléments suivants :
Le PMI manufacturier est passé de 53,5 à 54,7 soit son plus haut niveau depuis 27 mois.
L’indice PMI Ivey a quant à lui glissé de 57,2 à 55,0 soit son plus bas niveau en 6 mois. Il s’agit du deuxième mois consécutif que les chiffres se détériorent mais l’indice de l’emploi s’est, tout de même, amélioré 54,5 contre 53,5 précédemment. La croissance de l’emploi s’est donc accélérée malgré la baisse des résultats du PMI.
Si l’on se réfère aux tendances historiques, les chiffres de l’emploi du mois de février sont habituellement positifs mais après l’ajustement saisonnier, ils ont tendances à être régulièrement négatifs.

Quoiqu’il en soit, gardez en tête que la publication du rapport sur l’emploi canadien permet habituellement d’engranger des pips rapidement. Les surprises à la hausse provoquent généralement  un rassemblement de dollar CAD et les surprises à la baisse, une vente rapide.
Enfin, notez que le rapport sur l’emploi canadien sortira le même jour que le rapport NFP américain, la paire USD-CAD pourrait donc être davantage impactée par le deuxième rapport que par le premier.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *