Press "Enter" to skip to content

Négocier le rapport sur l’emploi néozélandais du quatrième trimestre

Si en plus des déclarations des banques centrales, vous souhaitez négociez d’autres évènements qui devraient créer des remous sur les devises du marché des changes et bien sachez que la Nouvelle Zélande publiera ses chiffres de l’emploi pour le quatrième trimestre ce soir à 22h45. Pour optimiser votre prise de pips, voici quelques précisions.

Quel est l’objet de cette publication ?
Une fois par trimestre, la Nouvelle Zélande publie ses chiffres de l’emploi. Le rapport comprend le changement net de l’emploi, le taux de chômage, le taux de participation et le nombre de salariés.
La banque centrale de Nouvelle Zélande et d’autres acteurs du marché des changes surveillent de près cette publication car la création d’emploi est fondamentale pour que les consommateurs achètent des biens et des services. C’est, donc, l’un des facteurs qui poussent les prix à la consommation et le PIB.


Que s’est il passé la dernière fois ?

De juillet à septembre, l’emploi en Nouvelle Zélande avait été très fleurissant. Le taux de chômage est, en effet, tombé à 4,9% contre 5% sur la période précédente soit son plus bas niveau depuis le quatrième trimestre de l’année 2008.
Le rapport sur l’emploi du troisième trimestre a également révélé que :
L’emploi a progressé de 1,4% alors que les analystes voyaient une augmentation de 0,6%. Il s’agit du quatrième trimestre consécutif que le secteur est en croissance.
Le taux de participation passait de 69,7% à 70,1% ce qui implique une plus grande confiance dans le marché du travail,
Le taux de sous-utilisation ou le pourcentage de travailleurs ne répondant pas à leurs besoins de travail a diminué de 0,5% pour atteindre 12,2%.
L’inflation annuelle des salaires a augmenté de 0,4%, les salaires des secteurs privés et publics ont, en effet, affiché des hausses.
Sur le marché des changes, le dollar néozélandais avait été logiquement à la fête. Il avait même conservé ses gains une bonne partie de la journée.

Comment bien préparer la nouvelle publication ?
Pour ce quatrième trimestre 2016, les analystes prévoient que l’emploi augmentera de 0,8%, que le taux de chômage s’améliorera encore et touchera 4,8% et que la croissance des salaires sera de 0,5%.
Soyez attentif à ces derniers chiffres car l’augmentation des salaires constitue l’un des thèmes les plus attendus par les observateurs du marché. Certains de ces derniers ont en effet, exprimé des inquiétudes concernant le fait que les migrants conservent des salaires bas. Un ralentissement de la hausse des salaires pourrait inciter la RBNZ à intensifier son assouplissement et à réduire ses taux d’intérêt pour atteindre ses objectifs d’inflation.
Sachez, enfin, que les marchés chinois sont toujours en vacances. La réaction du dollar NZD à ce rapport sera donc probablement limitée et cela, même s’il n’est pas conforme aux attentes du marché.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *