Press "Enter" to skip to content

Newsletter de Forex.fr de la semaine du 7 janvier

Première newsletter de l’année 2011!

Une actualité très chargée pour ce début d’année même si les fondamentaux de l’année dernière sont toujours présents. Au programme de la semaine écoulée, un rebond confirmé de l’activité économique outre-Atlantique alors que l’Europe continue de s’enfoncer dans la crise, à la fois la crise économique et la crise obligataire. L’optimisme lié à la rentrée et les bons chiffres américains ont avantagé le dollar alors que l’euro est au tapis en ce début d’année, comme prévu par les analystes.

Le bilan est catastrophique pour la monnaie unique européenne depuis lundi. En l’espace de seulement cinq séances, l’euro a perdu près de 400 pips face au dollar, s’inscrivant au moment où nous écrivons en-dessous de 1.30 dollar. L’affaiblissement de l’euro est généralisé, aussi bien face au dollar que face au yen, au franc suisse ou encore à la livre sterling. La progression du billet vert fut étayé par la hausse constante du Dollar Index sur l’IntercontinentalExchange. Depuis le 1er janvier, l’indice s’est apprécié de près de 3%, dépassant 81 sur une base historique de 100.

Au niveau des autres monnaies, le loonie affiche une belle performance sur la semaine, performance qui a été confortée par les bons chiffres du chômage publiés aujourd’hui. La devise s’échange près de la parité face à l’USD. A l’inverse, retournement de tendance général sur le dollar australien qui a été pénalisé par les dégâts occasionnés par les innondations dans le Queensland et aussi par une correction technique qui s’opère en partie sur le marché des matières premières. Evoluant au-dessus de la parité avec le dollar en fin d’année, l’AUD a repassé en-dessous en fin de semaine. Enfin, la « guerre des devises » se poursuit avec les interventions de la banque centrale du Chili mais surtout la décision de Brasilia de mettre en place de nouvelles mesures afin de contrer l’appréciation du BRL face à l’USD. La devise brésilienne a réagi légèrement à cette nouvelle annonce.

La semaine prochaine s’annonce assez chargée avec une pléiade d’indicateurs macroéconomiques européens. Les réunions de la BCE et de la BoE risquent cependant de ne pas provoquer beaucoup d’emoi. La tendance baissière sur l’euro reste inchangée avec pour objectif de la semaine prochaine 1.29 dollar.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *