Press "Enter" to skip to content

Notre analyse hebdomadaire euro/dollar du 6 mai 2013

La fin de semaine passée a été très mouvementée sur le cross EUR/USD avec des fluctuations au gré des annonces.

Comme nous l’avions prévu la semaine passée, la politique monétaire a joué son rôle avec notamment l’annonce jeudi de la baisse du taux « refi » de la banque centrale européenne de 0.25% pour s’établir à 0.50%. Cette annonce a immédiatement fait chuter l’euro et donc le cross de presque 120 pips en moins d’une heure. À l’inverse, la réunion de la FED de mercredi soir, n’apportant aucune nouvelle majeure, est passée totalement inaperçue.

Les données relatives au chômage américain et aux créations d’emploi sont venues aussi troubler cette parité ce vendredi. Les créations d’emploi étaient très attendues pour deux raisons. D’abord parce que c’est l’un des indicateurs phares de la santé économique américaine ; et ensuite parce que des rumeurs circulaient (notamment par des analystes de la banque Nomura) comme quoi les chiffres allaient être extrêmement mauvais compte tenu de ceux précédents. Finalement les créations d’emploi ont été plus fortes qu’anticipées et ont même permis de faire baisser le taux de chômage américain qui atteint maintenant 7.5%, un plus bas depuis 5 ans. Ces données ont été très bien accueillies par le marché, entrainant encore une fois une baisse de l’euro face au dollar de 70 pips. Toutefois cette baisse a été corrigée en quelques heures avec un cours qui est retourné vers son niveau d’avant l’annonce.

Pour ce qui est de la semaine à venir il faudra encore rester attentif aux annonces de politique monétaire:

• Le président de la BCE Mario Draghi doit s’exprimer ce lundi sur la situation de la zone euro, avant de rendre le bulletin mensuel de la BCE mercredi

• Ensuite il y aura la réunion du G7 vendredi et samedi qui se tiendra en Allemagne

• Vendredi sera aussi le jour du discours de trois membres de la FED dont le président Ben Bernanke.

Autant dire que la semaine s’annonce mouvementée sur l’EUR/USD.

Au niveau des indicateurs la semaine s’annonce particulièrement pauvre:

• Les demandes d’emploi hebdomadaires américaines sont attendues en légère hausse ce vendredi.

• Il peut être judicieux de porter attention aussi à l’émission obligataire de l’Espagne de jeudi.

D’un point de vue technique rien n’est vraiment prévisible puisque l’EUR/USD fluctue quasi uniquement et de façon très forte au gré des annonces que ce soit de politique monétaire ou d’indicateurs macro économiques. En l’absence de nouvelle forte il se pourrait que le cross se stabilise autour des 1.3115, cours atteint en fin de semaine dernière après quelques heures de forte accalmie.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *