Press "Enter" to skip to content

Notre analyse hebdomadaire EURUSD du 29 avril 2013

Comme depuis quelques semaines déjà, la situation sur le cross n’obéit plus autant aux variations des indicateurs qu’aux décisions de politique monétaire. La preuve en fût en fin de semaine dernière avec les demandes d’emploi américaines inférieures aux prévisions et une progression de la croissance soutenue du PIB (bien que moins importante que prévue: 2.5% contre 3.1% attendu). Malgré cela, ces deux derniers jours le cours n’a fait que progresser, traduisant une valorisation de l’euro face au dollar. On pourrait penser que c’est dû à une amélioration plus nette de la situation en zone euro, mais ce ne fût pas le cas: le chômage a continué à augmenter en Espagne pour atteindre 27.2% au premier trimestre 2013, dans le même temps l’indicateur du climat des affaire allemand a faibli pour atteindre 104.4 pts.

Par contre, l’effet du discours du secrétaire au Trésor américain concernant le budget américain a été remarquable. Le cours a cru pendant les 24h précédent le discours d’environ 90 pips de façon progressive, pour ensuite s’effondrer d’environ 80 pips en à peine une heure à la suite du discours. La volatilité du cross a été plus forte pendant ces 24h que pendant les deux jours suivants.

Le cours a ensuite évolué dans un range serré entre 1.3000 et 1.3038 ce qui a laissé peu d’opportunités de trade basées sur les rebonds sur supports ou résistances.

Au niveau des indicateurs pour la semaine à venir, même si leur impact sera surement limité, on peut s’intéresser à ceux-ci:

• Etats-Unis : l’indicateur de confiance des consommateurs (mardi), les indicateurs ISM et données relatives au chômage.

• Zone Euro : les chiffres de la croissance espagnole et l’emploi en zone euro (mardi), les PMI manufacturiers en Espagne et Italie (jeudi).

Au niveau des annonces de politique monétaire la semaine est chargée:

• la réunion de politique monétaire de la FED (mercredi) pour laquelle les taux sont anticipés inchangés à des niveaux très faibles.

• la conférence de presse de la BCE (jeudi) pour laquelle le taux de refinancement est anticipé en baisse de 0.25pts à 0.50%.

Il faudra donc être très vigilant à l’annonce de la BCE. Si le taux de refinancement baisse effectivement cela pourrait faire baisser l’euro et donc le cross EUR/USD. Tout cela suivant la théorie monétariste qui postule qu’une baisse des taux entraine une augmentation de la masse monétaire en circulation et donc ensuite une dévalorisation de cette même monnaie.

D’un point de vue technique, il y a peu de choses à dire excepté que le cours a évolué dans un range mais que rien ne présage qu’il va y rester, étant donné que la semaine va être mouvementée. Toutefois en cas de non événement au niveau des annonces de la FED et de la BCE, on ne peut exclure que le cross reste dans ce tunnel de support 1.3000 et de résistance 1.3038 pour la semaine à venir.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *