Press "Enter" to skip to content

Nouvelle baisse des taux en Norvège

Entre le FMI qui vient au secours de nombreux pays, dont l’Ukraine ou encore la Hongrie, jouant un vrai rôle de pompier et les banquiers centraux qui essaient de faire face à la récession, les économies mondiales sont en surchauffe.

Afin de faire face à la dégradation de la situation économique, la banque centrale norvégienne a baissé d’un demi-point de pourcentage son principal taux, la deuxième fois en deux semaines. Du côté de la BCE, des rumeurs circulent également concernant une éventuelle baisse des taux lors de la réunion du 6 novembre, rumeurs qui furent confirmées à par Jean Claude Trichet en début de semaine lors d’une conférence de presse à Madrid.

Face à la dégradation de la situation économique, le FMI a retrouvé un rôle à son ampleur, venant au secours de plusieurs pays. La Hongrie vient notamment de bénéficier du déblocage de 20 milliards d’euros d’aide venant du FMI, de l’Union Européenne et de la Banque mondiale afin de faire face à la situation économique. Cette nouvelle a évidemment contribué à rassurer les investisseurs, permettant une reprise de la bourse mais aussi du florint qui avait connu ces dernières semaines une forte baisse face à la monnaie unique européenne.

Enfin, concernant l’euro, il a repris un peu de terrain aujourd’hui face au dollar bénéficiant d’un rebond du moral des investisseurs. En fait, les investisseurs du marché des changes semblent commencer à réduire leur aversion pour le risque, ce qui bénéficie à la devise de la zone euro et à la livre sterling. La prévision d’une baisse des taux, notamment aux Etats-Unis, afin de soutenir la croissance, a redonné un peu d’espoir aux cambistes ces derniers jours. La Fed devrait notamment annoncer aujourd’hui une nouvelle baisse des taux afin de soutenir l’activité.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *