Press "Enter" to skip to content

Obscurcissement de l’horizon outre-atlantique

L’épisode de la faiblesse du dollar n’est apparemment pas près de se terminer. En ce vendredi, l’euro est toujours en hausse face au dollar alors que les investisseurs attendent dans la journée la publication des chiffres du marché américain de l’emploi et du taux de chômage en janvier.

Les prévisions sont pour la plupart pessimistes. Pour décembre, les marchés tablent seulement sur 70 000 créations d’emplois. Selon le département du Travail, les demandes hebdomadaires d’allocations chômage ont bondi au cours de la semaine dernière à leur niveau le plus élevé depuis octobre 2005. Même si les chiffres de l’emploi devaient s’avérer meilleurs que prévu, il semble désormais établi que le marché anticipe une entrée en récession de l’économie américaine ainsi qu’une nouvelle baisse du taux de la Fed, probablement d’un quart de points, lors de sa prochaine réunion le 18 mars.

Enfin, le Canada, par la voie du gouverneur de la Banque Centrale, M. Dodge, a confirmé que l’économie canadienne commençait à sentir les effets du ralentissement économique aux Etats-Unis ce qui a contribué à la hausse de la paire dollar US / dollar canadien à son plus haut niveau, soit 1,0085.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *