Press "Enter" to skip to content

Ouverture de la succession de J.C. Trichet

La discipline des seize banquiers membres du conseil des gouverneurs de la BCE semble se relâcher. La raison? Le prochain départ de son président, Jean Claude Trichet, dont le mandat arrive à échéance le 1er novembre 2011, après avoir été pendant huit ans aux commandes de la politique monétaire de la zone euro. Deux candidats sont dans les starting-block : le gouverneur de la Banque d’Italie, Mario Draghi, et l’allemand Axel Weber. Tous les opposent. Le premier a eu une brillante carrière à l’international, d’abord à la Banque mondiale puis à Goldman Sachs. Il est depuis 200 à la tête de la Banque d’Italie et préside depuis 2006 le Forum de stabilité financière, transformé en Conseil de stabilité financière par le G20. Il a ainsi la haute main sur les réformes de la régulation. Le profil d’Axel Weber ne soutient pas la comparaison. En effet, il est certes connu pour son franc-parler, ce qui devrait plaire aux marchés, mais il est totalement dépourvu d’expérience internationale ce qui constitue un sérieux handicap.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *