Press "Enter" to skip to content

Pendant que l’Europe célébrait Noël, la Chine et le Japon se sont refaits une santé

Alors que les marchés financiers étaient fermés hier en Europe et aux Etats-Unis, les échanges ont continué en Asie avec d’ailleurs une spectaculaire hausse des indices en Chine de 2.53% ce qui a permis d’effacer toutes les pertes de l’année 2012.

Le Japon n’était pas en reste puisque l’indice Nikkei a clôturé sur une progression de 0.49% hier et de 1.49% aujourd’hui.

Cette hausse dans l’archipel s’explique principalement par la baisse continue du yen sur le marché des changes avec un recul de la devise à un plus bas depuis vingt mois face au dollar américain. Juste avant les fêtes, la Banque du Japon a annoncé de nouvelles mesures pour influencer sur le cours de la devise mais d’autres sont à venir.

D’ailleurs, le parti vainqueur des élections générales du 16 décembre, le PLD, a dévoilé sa nouvelle équipe avec une surprise de taille: l’ex-premier ministre Taro Aso a reçu le poste convoité de ministre des Finances. Sa principale mission sera de lutter contre la déflation et la cherté du yen en reprenant notamment en main la banque centrale qui est vivement critiquée par le PLD. Les cambistes s’attendent donc à de nouvelles mesures dans les mois à venir.

Sur le marché des devises, les volumes échangés sont anémiques et on constate d’ailleurs que des paires majeures, comme l’eurodollar par exemple, peinent à trouver une direction. La paire la plus traitée du marché des changes est en hausse ce matin de 0.14% avec une bande de fluctuation qui reste constante, entre 1.31 et 1.32 ce qui devrait continuer à être le cas au cours des prochains jours. Jusqu’au début de mois de janvier, pendant la pause des fêtes, spéculer sur les devises est considéré comme risqué car il est impossible d’identifier des tendances de fond, y compris sur les principales paires. L’analyse technique forex, qui est pourtant souvent sollicitée par les cambistes pour prendre des décisions, n’est dans de telles conditions de marché d’aucun intérêt.

Au niveau des chiffres économiques, la séance sera plutôt fade. L’indice S&P/CS 20 villes américain pour octobre est prévu à 15h avec une hausse de 0.40% ce qui confirmerait alors la reprise du marché immobilier outre-Atlantique. Les indicateurs des derniers mois ont conforté la stratégie de la banque centrale américaine qui s’est focalisée sur ce secteur clef de l’économie américaine et sur le taux de chômage. Une heure plus tard, la FED de Richmond dévoilera son indicateur manufacturier pour le mois de décembre. Ce chiffre est habituellement sans grand intérêt pour les investisseurs. La situation de marché actuelle ne va rien y changer.

Il faudra en fait attendre demain pour que l’économie américaine dévoile des indicateurs un peu plus pertinents comme la confiance du consommateur mais, là encore, la faiblesse des volumes sur le forex font que le trading sera risqué. Cette semaine sera donc peu propice aux investissements mais cela peut-être une bonne occasion pour revoir sa stratégie de trading et éventuellement l’améliorer pour commencer l’année 2013 en mettant toutes les chances de son côté.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *