Plus bas de la livre sterling face à l’euro

Dans l'attente de la décision de la Banque Centrale Européenne, l'euro a connu une remontée face au yen et au dollar sur le marché des devises. Les acteurs du marché des changes s'attendent de toute évidence à un statu quo de la part de la zone euro alors que les pressions inflationnistes ne se sont pas dissipées et que la croissance connaît un net ralentissement comme l'a illustré la contraction au deuxième trimestre de l'économie des pays membres de la zone euro.
livre_sterling_3.jpg

Dans l’attente de la décision de la Banque Centrale Européenne, l’euro a connu une remontée face au yen et au dollar sur le marché des devises. Les acteurs du marché des changes s’attendent de toute évidence à un statu quo de la part de la zone euro alors que les pressions inflationnistes ne se sont pas dissipées et que la croissance connaît un net ralentissement comme l’a illustré la contraction au deuxième trimestre de l’économie des pays membres de la zone euro.

Toutefois, les investisseurs scruteront avec attention les propos de Jean Claude Trichet, mais également des dirigeants de la Banque d’Angleterre qui doit rendre publique aujourd’hui sa décision dans la foulée de celle de la BCE. Il semble vraisemblable que Jean Claude Trichet donne sa direction au marché des changes comme ce fut le cas lors de la réunion du mois d’août, au terme de laquelle les traders ont massivement vendu des euros.

Concernant la livre sterling, la situation avec laquelle la Banque d’Angleterre a à jongler est nettement plus difficile puisque les analystes prévoient une récession d’ici à la fin de l’année. Dans un tel contexte, la banque d’Angleterre devrait rester prudente et opter également pour le statu quo. Dans l’attente de cette annonce, la livre sterling a connu un nouveau plus bas face à la monnaie unique européenne, s’inscrivant à 81,87 pence pour un euro sur le marché des changes.

Enfin, le dollar conserve ses gains en ce jeudi face aux autres devises bien que l’horizon n’est pas totalement dégagé. En effet, le Livre Beige de la Réserve Fédérale a souligné hier que l’activité économique outre-atlantique était restée « faible » depuis fin juillet et le président de la banque de la Fed de Boston, Eric Rosengren, a annoncé que le chômage pourrait dépasser les 6% de la population active au second semestre.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie