Press "Enter" to skip to content

PMI Manufacturier HSBC: l’économie chinoise poursuit son rétablissement

Dans la nuit de dimanche à lundi, le marché des changes va accueillir une nouvelle économique de première importance: le PMI Manufacturier HSBC. Cet indicateur macroéconomique chinois sera dévoilé à 3h45, heure française par la banque suisse et Markit.

Il est de première importance car on sait évidemment que l’économie chinoise est la baromètre de la santé de l’économie mondiale. Au début de l’année, plusieurs économistes avaient fait partager leurs inquiétudes quant à la Chine, craignant un atterrissage économique en catastrophe. Cependant, les données publiées depuis l’été semblent invalider cette thèse.

D’ailleurs, le consensus est plutôt optimiste encore une fois avec un PMI manufacturier pour septembre qui devrait poursuivre son redressement à 51.2 contre 50.1 un mois plus tôt.

Cette bonne nouvelle anticipée par le marché des changes devrait dès cette nuit être répercutée sur les cours des principales devises avec probablement une poursuite de la hausse de l’euro/dollar en direction de la zone des 1.36 mais, surtout, une hausse du dollar australien.

La devise australienne est celle qui répercute le plus dans son cours les données macroéconomiques chinoises. De fait, le PMI Manufacturier HSBC est toujours important pour les cambistes qui tradent cette monnaie.

Cette semaine, le dollar australien a perdu plus de 1% face à l’USD, essentiellement à cause des inquiétudes des investisseurs au sujet du plafond de la dette outre-Atlantique. Ce qui a avantagé les valeurs refuge, dont l’USD. Mais la tendance de fond pour la paire reste à la hausse, a fortiori en prévision du bon indice chinois. Avec une paire qui a fini la séance de vendredi à 0.9318, on peut anticiper un retour à la hausse à court terme pendant la nuit vers les résistances à 0.9380 voire même 0.9426. Tenir une position longue semble être la meilleure solution pour profiter de cette annonce.

Elle interviendra alors que le marché des changes sera encore assez volatil, du fait de volumes habituellement faibles en Asie. On peut donc s’attendre dans les minutes suivant l’annonce à des mouvements de fort amplitude. Il sera donc nécessaire de bien placer son stop loss sur le forex.

Dernier conseil pour ceux qui envisagent de trader le PMI, pensez à avoir un bon money management en n’investissant pas plus de 5% de votre capital disponible sur ce seul trade.

D’autres indicateurs chinois vont ponctuer la semaine prochaine mais ils auront en revanche un impact plus faible sur les taux de change.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *