Press "Enter" to skip to content

Pour la BCE, tout se jouera lors de la réunion de décembre

La réunion aujourd’hui de la Banque Centrale Européenne (BCE) risque de réserver peu de surprises pour les cambistes.

Avec un taux de chômage record en eurozone à 11.6% et des signes de faiblesse marquée de l’économie allemande, le Conseil des gouverneurs va certainement exprimer certains doutes sur les perspectives économiques pour le Vieux-Continent. Toutefois, à un mois de la publication des nouvelles projections économiques, la BCE ne va certainement pas revoir ses estimations et encore moins décider d’agir sur les taux.

Une baisse des taux d’intérêt, afin d’aider notamment à la reprise alors que le coeur économique européen est atteint, est cependant vraisemblable le mois prochain. Le consensus à l’heure actuelle table sur une baisse de 25 points de pourcentage des principaux taux de la BCE. Le taux directeur de référence tomberait alors à 0.50% et le taux de dépôt serait en territoire négatif pour la première fois depuis la création de la zone euro.

Il sera également intéressant le mois prochain de s’attarder sur l’inévitable révision à la baisse des projections économiques et en particulier sur l’inflation en 2014, sachant que Mario Draghi a fait part hier lors d’une conférence en Allemagne de ses inquiétudes concernant le risque de déflation dans plusieurs pays de la zone euro.

Ainsi, le rendez-vous d’aujourd’hui risque simplement de poser les jalons d’un nouveau tournant dans la politique monétaire européenne en décembre.

Le marché des changes n’attend rien de cette réunion donc il est peu probable que les cambistes soient déçus. En revanche, les attentes pour le mois prochain devraient grandir au fil des jours, et de la publication d’indicateurs macroéconomiques tous aussi négatifs les uns que les autres.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *