Press "Enter" to skip to content

Pourquoi faut-il suivre les paires de livres sterling demain sur le forex ?

La livre sterling pourrait voler la vedette à de nombreuses devises du marché des changes ce jeudi. Le Royaume-Uni dévoilera, en effet, la déclaration de la banque centrale et le compte-rendu du MPC, deux événements qui suscitent, généralement, de forts remous sur le forex.

Encore plus de remarques prudents du gouverneur Carney ?
Lors de la déclaration de politique monétaire de décembre, le gouverneur Carney a perdu le ton optimiste qu’il avait jusqu’alors. Il a affirmé que la banque centrale ne devait pas relever ses taux d’intérêt pour le moment contrairement aux prévisions de serrage du premier semestre. Les décideurs politiques ont, en plus, pointé du doigt la baisse des prix du pétrole et la faible croissance des salaires pour expliquer les mauvais chiffres de l’inflation.
Depuis, les prix du pétrole ont encore chuté et les marchés boursiers semblent prêts pour une nouvelle contre performance. Cela devrait donc suffire au gouverneur Carney pour qu’il maintienne ce statu quo et qu’il repousse une éventuelle hausse des taux à la fin 2016 ou au début 2017.


Faibles perspectives d’inflation

En novembre 2014, les prix du pétrole se situaient au dessus de 44$ le baril, lors de la dernière réunion de décembre, il était à 36$, un prix encore très correct par rapport aux 31 dollars de cette semaine…
Les fonctionnaires de la BoE ont exprimé des préoccupations sur la façon dont les employeurs se sont abstenus d’augmenter les salaires pour maintenir leur rentabilité dans un environnement de faible inflation. Cependant, lors de la dernière réunion de décembre, ces derniers pensaient que ce comportement s’inverserait en temps voulu. Vu la récente baisse des prix des matières premières, ils pourraient bien revenir sur ces attentes.

Ralentissement de la Chine et potentielle sortie de l’UE
La déroute, la semaine dernière, du marché boursier mondial a affecté les affaires et la confiance des consommateurs britanniques. Si la BoE n’avait pas trop semblé pâtir du ralentissement des marchés émergents mi-2015, la vente massive de livres ces derniers jours arrive à un moment où la Grande Bretagne est en train de réfléchir à une sortie de l’UE et veut voir si elle peut fonctionner seule.
David Cameron a, en effet, laissé entendre qu’un référendum relatif à leur appartenance à l’UE pourrait avoir lieu cette année. La BoE sera donc beaucoup moins susceptible de faire de gros changements dans sa politique monétaire.

Quel avenir pour les paires de livres sterling ?
Si les fonctionnaires de la BoE font des remarques encore plus pessimistes dans leur déclaration de politique générale, la livre sterling pourrait enregistré une vente massive y compris contre les monnaies matières premières. Des propos rassurants du gouverneur Carney permettraient à la livre britannique de se maintenir à flot sur le marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *