Press "Enter" to skip to content

Pourquoi faut-il surveiller le cours de la livre sterling

Les négociations récentes concernant la monnaie britannique ont montré quelques faiblesses et il se pourrait que cette tendance se maintienne dans les semaines à venir. Nous essaierons dans cet article de décortiquer les raisons d’une probable baisse soutenue de la livre sterling.

Une banque d’Angleterre pas pressée de resserrer sa politique monétaire
Le gouverneur Carney qui s’est exprimé cette semaine sur le taux d’inflation a réaffirmé le caractère prudent de la banque centrale d’Angleterre pour le moment. Aucun resserrement de la politique monétaire britannique n’est donc à l’ordre du jour. Il justifie cette position par le fait que la capacité de réserve anglaise se situe autour d’1,5% du PIB. Cela signifie pour la BoE que l’économie n’est pas en danger de surchauffe pour le moment, une relève des taux d’intérêt n’est donc pas nécessaire dans l’immédiat.
Malheureusement pour les « bulls » amateur de livre sterling, le rapport favorable sur l’inflation n’a pas suffi au gouverneur de la banque centrale pour diriger la politique monétaire britannique vers un resserrement. Il a déclaré qu’il aimerait voir l’Indice des Prix à la Consommation annuel (IPC) se situer autour de la moitié supérieure des objectifs attendus par la banque centrale et constater une baisse du taux de chômage avant de commencer à envisager la relève des taux d’intérêt britanniques.

Une appréciation forte de la livre pourrait nuire à l’économie du Royaume Uni
Suite au statut quo imprimé par le gouverneur Carney, Charlie Bean, le vice-gouverneur de la banque centrale d’Angleterre a affirmé qu’une livre sterling trop haute retarderait les délais relatifs à la hausse des taux d’intérêt tant attendue par les investisseurs forex.
M. Bean a souligné que l’appréciation de la livre avait augmenté de 10% au cours de la dernière année et que si cette tendance venait à se maintenir, cela deviendrait vraiment problématique pour le niveau des exportations britanniques. En effet, une livre trop forte rendrait ces dernières trop chères au regard du commerce international, la demande étrangère baisserait donc inévitablement. Les turbulences que créerait par une telle situation entraveraient en effet les efforts entrepris par la banque centrale d’Angleterre pour rééquilibrer son économie.

Le rapport COT suggère un renversement potentiel
D’une manière générale, le marché semble ne pas être insensible aux spéculations relatives à la faiblesse de la livre. Le rapport COT qui divulgue les positions longues et shorts prises par les traders et spéculateurs, révèle en effet que les positions relatives à la livre sterling ont atteint des niveaux records la semaine dernière. Cette information laisse entendre que le marché a sans doute atteint son sommet.

Cependant, à l’heure actuelle, l’économie britannique est encore l’une des plus performantes et les attentes relatives à la hausse des taux d’intérêt ne jouent donc pas un grand rôle dans la détermination de l’action des prix sur le forex. Voilà pourquoi du côté des traders on a trouvé les récents commentaires du gouverneur Carney assez décevants.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *