Press "Enter" to skip to content

Pourquoi la prochaine déclaration du FOMC pourrait être une déception

Au programme des événements très attendus par les traders du forex cette semaine, la déclaration du FOMC qui se tiendra ce soir. Quelles sont les chances de voir la fed annoncer enfin un resserrement de politique monétaire cette année, voilà en substance ce que les cambistes attendent de savoir.

Pour rappel, lors de la précédente déclaration du FOMC, la présidente de la fed et son équipe avaient réaffirmé le maintien de la mention « temps considérable » concernant  le délai prévu avant une éventuelle hausse des taux d’intérêt.
Le procès verbal de la dernière réunion révélait que les responsables de la fed étaient toujours préoccupé par l’affaiblissement des pressions inflationnistes. De ce fait, il est peu probable qu’une hausse des taux d’intérêt soit annoncée avant le mois d’avril. Les décideurs américains avaient également réaffirmé qu’ils aimeraient voir l’inflation de base, actuellement située à 1,4%, se rapprocher des objectifs de 2% avant d’engager des changements de politique monétaire.

Un examen rapide des données récentes des Etats-Unis suggère que l’économie commence à ressentir l’impact négatif de la baisse des niveaux des prix. Le dernier rapport sur les ventes au détail a, en effet, surpris à la baisse avec notamment une chute de 1% des ventes au détail pour les produits de base. Cela signifie que les américains préfèrent temporiser leurs achats en prévision de la baisse des prix future.


Les responsables de la fed reconnaissent, cependant, quelques pousses vertes dans l’économie nationale mais ces dernières pourraient faire face à des vents contraires dans les jours à venir, au propre comme au figuré. Il y a, en effet, actuellement dans le nord-est du pays, des tempêtes de neige qui devraient impacter négativement les dépenses. Souvenez-vous, en effet, de l’année dernière, l’hiver polaire qu’avait connu les Etats-Unis avait grandement ralenti l’économie de tout le pays (gel des embauches, dépenses faibles et croissance en berne).

En un mot, ces risques pourraient entrainer les responsables de la fed à s’en tenir à leur ton prudent habituel pour leur prochaine déclaration. Il faut donc s’attendre à entendre de nouveau la formule « temps considérable » qui pourra cependant être compensée par quelques commentaires bellicistes.
Le dollar américain devrait conserver ses niveaux actuels et rester fort face à ses homologues du forex. Rappelons, en plus, que la plupart des économies n’a pas montré des performances économiques impressionnantes et que certaines banques centrales ont déjà commencé à mettre en œuvre des assouplissements monétaires.

Bien sûr, ce scénario a déjà été largement anticipé depuis un certain temps alors la prochaine déclaration du FOMC ne devrait ne pas trop susciter de mouvement entre les paires incluant des dollars, à moins d’une surprise bien entendu.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *