Press "Enter" to skip to content

Procès verbal du FOMC : Feu vert pour un décollage en décembre ?

Si l’on se réfère au dernier compte-rendu du FOMC, il semble que tous les chemins mènent, désormais, à une augmentation des taux de la fed. La plupart des décideurs se trouvent, en effet, dans le camp belliciste. Le dollar USD est-il sur le point de faire mordre la poussière à ses homologues du forex ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

Le compte-rendu du FOMC d’octobre révèle qu’une majorité de membres du comité pense que l’économie américaine sera bientôt capable de supporter une hausse de taux. Les perspectives relatives à l’activité économique, au marché du travail et à l’inflation devraient être suffisantes lors de la prochaine réunion.
Le rapport nous indique que certains membres pensaient déjà qu’une hausse de taux se justifiait mais d’autres continuaient de faire valoir que l’économie n’était pas encore prête. Après tout, les données ont été un peu mitigés ces derniers temps, avec un retour en force de l’emploi, des dépenses de consommation un peu faibles et une inflation en ligne avec les attentes.

Lors de cette réunion, les décideurs ont affirmé que les menaces extérieures avaient diminué et que l’économie américaine sortait quasiment indemne de l’écroulement du marché boursier mondial d’il y a quelques semaines.
Le gros des discussions a porté sur ce qu’il se passerait après le début de l’assouplissement de la politique monétaire. Les décideurs politiques prévoient, par la suite, des mouvements de serrage supplémentaires mais à un rythme lent et progressif et surtout, en fonction des données économiques.


Concernant l’ampleur de la hausse des taux, elle devrait être faible. Les calculs et les projections présentés soutiennent l’idée que l’équilibre ou le niveau idéal des taux d’intérêt se situent à un niveau relativement bas pendant, encore, un certain temps.

Pour les observateurs du marché des changes, ce long chemin vers la hausse des taux était juste le moyen pour la fed de maintenir les attentes du marché et de contrôler ainsi les taureaux de dollars. Des rassemblements supplémentaires de dollar américain pourraient, en effet, exercer une pression à la baisse sur le niveau des prix, ce qui rendrait plus difficile d’atteindre les objectif d’inflation situés à 2%.

Le dernier compte-rendu du FOMC a laissé peu de place au doute quant au fait que la fed annoncera une hausse des taux avant la fin de l’année. Le dollar USD devrait donc finir l’année 2015 en beauté.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *